Jean-Michel Jarre, pionnier de la musique électronique

Jean-Michel Jarre est le pionnier de la musique électronique. Il a sorti des dizaines d’albums, fait des tournées dans le monde entier et a collaboré avec les plus grands compositeurs de l’industrie musicale. Né en 1948 dans le 4ème arrondissement de la ville de Lyon, il est le fils de la résistante France Pejot et du célèbre compositeur de musique de films Maurice Jarre. Il accède à la célébrité en 1976 avec la sortie de son voyage musicale intitulé Oxygène. Dans cet article, nous allons nous intéresser de plus près à ses débuts, à ses plus grands succès, aux femmes qui l’entourent, ainsi qu’à ses spectacles grandioses et ses concerts en réalité virtuelle.

Les débuts de Jean-Michel Jarre

Jean-Michel Jarre étudie le piano dès l’âge de 8 ans, puis durant l’adolescence, il participe à des cours d’harmonie au conservatoire de Paris. Parallèlement, il s’intéresse à la musique contemporaine et apprend la guitare électrique. En 1966, Jean-Michel Jarre obtient son bac, puis une licence de lettres à la Sorbonne. Dès 1968, il quitte le conservatoire pour intégrer le groupe de recherche musical GRM créé par Pierre Schaeffer, et se découvre une passion pour la musique électro-acoustique et les instruments électroniques. Jean-Michel Jarre compose alors ses premiers morceaux dont certains seront édités, dès 1971, par la maison de disque Pathé Marconi. Au début des années 70, Jean-Michel Jarre compose principalement des musiques de spectacles, des musiques de films ou des génériques d’émissions télévisées comme « sport en fête » présenté par Michel Drucker. Parallèlement, il endosse une casquette de producteur et de parolier. Certaines de ses productions deviendront de grands succès comme les titres :

  • « Les paradis perdus », interprété par Christophe en 1973, dont il est l’auteur des textes.
  • « Les mots bleus », interprété par Christophe en 1974, dont il est aussi l’auteur.
  • « Ou sont les femmes », interprété par Patrick Juvet en 1977 dont il signe aussi les textes.

Mais la carrière de Jean-Michel Jarre décolle véritablement en 1976 avec l’enregistrement d’Oxygène, un album musical qui propulsera l’artiste aux premières places des hits parade du monde entier.

Pochette de l’album Equinoxe sorti en 1978

Les plus grands succès de Jean-Michel Jarre

  • Oxygène : sorti en 1976, c’est l’un des plus grands succès de Jean-Michel Jarre. Composé avec des synthétiseurs analogiques comme l’ARP 2600 ou le EMS VCS3, l’album se vendra à plus de 18 millions d’exemplaires à travers le monde. Le visuel emblématique de la pochette affiche une peinture de Michel Granger et le morceau numéro 4 intitulée « Oxygène Part 4 » demeure le thème le plus célèbre de l’album.
  • Equinoxe : sorti à la fin de l’année 1978, Equinoxe est le second plus grand succès de Jean-Michel Jarre. L’album, composé avec son complice Michel Guess, célèbre inventeur du digiséquenceur, s’écoulera à près de 10 millions d’exemplaires à travers le monde. Une nouvelle oeuvre du peintre Michel Granger est choisie pour illustrer le visuel de la pochette. Equinoxe demeure une oeuvre plus rythmée, notamment grâce à l’utilisation de boites à rythmes et de basses séquencées.
  • Les champs magnétiques : sorti en 1981, « les champs magnétiques « est un album dédié à la nature. Pour composer ce 5ème opus, Jean-Michel Jarre décide d’utiliser les premiers sampleurs (échantillonneurs numériques) pour intégrer dans l’album de véritables sonorités, comme des bruits métalliques ou des ambiances sonores.
  • Zoolook : sorti en 1984, l’album Zoolook a été récompensé à plusieurs reprises. Il a été élu meilleur album de musique instrumentale aux victoires de la musique et a reçu le grand prix du disque de l’académie Charles Cross. Dans cet album, Jean-Michel Jarre utilise massivement les techniques de sampling et intègre de multiples voix ethniques issues des peuples aborigènes, chinois, indiens ou encore tibétains. Salué par la critique, Zoolook ne se vendra cependant qu’à 90000 exemplaires en France.
  • Rendez-vous : dans cet album sorti en 1986, l’artiste rend hommage aux 7 astronautes disparus lors du décollage de la navette américaine Challenger.
  • Révolution : sorti en 1988, Révolution est un album ethnique qui, tout comme l’album Zoolook, mélange des samples et des voix non occidentales.
  • Oxygène 7-13 : sorti en 1997, cet album rend hommage à Pierre Schaeffer, le fondateur du Groupe de Recherche Musicale GRM.
  • En attendant Cousteau : cet album sort en 1990 et rend hommage à la mer et au célèbre explorateur au bonnet rouge, Jacques-Yves Cousteau.
Jean-Michel Jarre en concert

Les grands concerts de Jean-Michel Jarre

En 1979, Jean-Michel Jarre organise le premier concert au monde pour plus d’un million de spectateurs sur la place de la Concorde à Paris. Le disque de ce concert sera certifié disque d’or et sa renommée se répandra dans le monde entier. Dès lors, il offrira un flot de concerts gigantesques aux quatre coins du globe. En 1981, Jean-Michel Jarre organise pas moins de 5 concerts en Chine (2 concerts à Pékin et 3 concerts à Shanghai). Petit anecdote : lors des concerts de Pékin, les autorités chinoises ont fait couper temporairement l’électricité dans les quartiers environnants afin d’alimenter en courant la scène et la sonorisation du live ! Parmi les plus grands concerts de Jean-Michel Jarre, on peut aussi retenir :

  • Rendez-vous Houston : en 1986, ce méga concert organisé au Texas est un spectaculaire son et lumière ou l’artiste se produit devant plus de 1.3 millions de spectateurs.
  • Rendez-vous Lyon : la même année, en honneur à la visite du pape Jean-Paul II, le musicien rassemble près de 800 000 fans dans sa ville natale de Lyon.
  • Destination Docklands : ce spectacle organisé à Londres en 1988 rassemblera près de 1 millions de spectateurs sur 2 jours.
  • Le concert de Paris – La Défense : le 14 juillet 1990, ce méga-concert rassemble 2.5 millions de spectateurs et permet à Jean-Michel Jarre de figurer, une nouvelle fois, dans le Guinness book des records.
  • Chronologie Tour : en 1993, cette première tournée européenne payante traverse 14 villes dans 7 pays différents. En France, les 2 concerts programmés ont lieu au Château de Versailles et au Mont-Saint-Michel.
  • Concert de la Tour Eiffel : organisé en 1995, ce concert dédié au 50 ans de l’Unesco rassemble 1.5 millions de fans venus applaudir des musiciens de différentes cultures autour de l’artiste.
  • Le concert de Moscou : organisé en 1997 pour fêter les 850 ans de la ville a rassemblé près de 3.5 millions de spectateurs selon certaines sources qui prennent en compte pour ce calcul les personnes présentes aux environs de la scène.
  • Le concert de Pékin en 2004 a rassemblé un million de spectateurs.

Les femmes autour de Jean-Michel Jarre

  • Flore Guillard : Jean-Michel Jarre a fréquenté Flore Guillard entre 1975 et 1977. En 1976, Flore donne naissance à Emilie, la première fille du musicien.
  • Charlotte Rampling : En 1978, Jean-Michel Jarre épouse Charlotte Rampling et devient père pour la seconde fois avec la naissance de son fils David. Leur idylle durera près de 20 ans.
  • Anne Parillaud : après sa rupture avec l’actrice Isabelle Adjani, Jean-Michel Jarre épouse Anne Parillaud en 2005. Leur mariage durera 5 ans et l’artiste annonce leur divorce en 2010.
  • Gong li, une actrice chinoise, partage officiellement la vie de Jean-Michel Jarre depuis 2019.
Concert virtuel à la cathédrale Notre-Dame de Paris en 2020

Jean-Michel Jarre et le virtuel

En 2020, suite à la pandémie de Covid 19, Jean-Michel Jarre organise un concert virtuel pour le réveillon de la Saint-Sylvestre. Ce spectacle, intitulé  » Welcome to the other side » se déroule dans un décor virtuel de la cathédrale Notre-Dame de Paris ou Jean-Michel Jarre s’y produit virtuellement grâce à son avatar. Ce spectacle est aussi réalisé en binaural, une technologie audio qui permet aux humains de déterminer la direction originelle des sons. Sortie en 2021, Amazonia est le dernier album concept du musicien, lui aussi réalisé en binaural. Amazonia permet de vivre une expérience très immersive en simulant l’impression d’être réellement au cœur de la forêt amazonienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

INSTAGRAM

SPONSOR

spot_img

LATEST

Tout savoir sur les 24 heures du Mans

La compétition automobile des 24 heures du Mans est l'une des plus célèbres course d'endurance automobile du monde, tout comme le grand prix de...

Le Mont-Saint-Michel, un site parmi les plus visité de France

Le Mont-Saint-Michel est une commune française située à l'embouchure du Couesnon, près d'Avranches, dans la région de Normandie. Son nom provient de l'îlot rocheux...

Gérard Depardieu, icône du cinéma français

Gérard Depardieu est l'un des acteurs français les plus célèbres au monde. Né à Châteauroux, il a tourné dans près de 200 films et...

Tout savoir sur la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre

Construite à la fin du 19ème siècle, la basilique du Sacré-Cœur est un édifice religieux situé au sommet de la butte Montmartre, dans le...

Combien y a t-il de fromages en France ?

La France produit entre 350 et 400 variétés de fromages. Fabriqué principalement à base de lait de vache par des artisans fermiers ou des...