A la découverte du château de Chantilly

Classé monument historique depuis 1988, le château de Chantilly est un château situé dans le département de l’Oise, au nord de Paris. Célèbre pour ses grandes écuries et son musée du cheval, le château de Chantilly abrite aussi le musée Condé où sont exposés de nombreuses collections de peintures anciennes et œuvres d’arts. Les jardins du domaine de Chantilly ont été dessinés par André Le Nôtre, célèbre pour ses aménagements de jardins au Château de Versailles et le domaine de Chantilly, situé à quelques kilomètres de la ville de Senlis, accueille chaque année près de 300 000 visiteurs. Dans cet article, nous allons nous pencher sur les origines du château de Chantilly, tout en s’intéressant à ses musées, à ses jardins et aux bâtiments qui composent le domaine.

L’histoire du château de Chantilly

Avant de devenir un château, Chantilly était une forteresse médiévale composée de 7 tours entourée de douves. Située dans la vallée de la Nonette, entre Paris et Senlis, la forteresse appartient à Guy de Senlis, bouteiller du roi Louis VI, dont la famille conservera le domaine jusqu’au 14è siècle. En 1386, Chantilly est vendu à Pierre d’Orgemont, un ancien chancelier de Charles V qui commence la reconstruction du château. Après avoir appartenu pendant 3 générations à cette famille, le château de Chantilly est légué à Guillaume de Montmorency, un seigneur de Chantilly, dont la famille sera propriétaire jusqu’au 17è siècle. Durant la révolution française, le château de Chantilly est détruit, seuls le petit château et les grandes écuries sont épargnés. En août 1830, Henri d’Orléans, duc d’Aumale, hérite du domaine de Chantilly avant de s’exiler, entre 1848 et 1870, à Twickenham, près de Londres où il s’emploie à réunir d’importantes collections de livres, de peintures et d’objets d’arts conservés de nos à jours à Chantilly. Cinq ans après son retour, Henri d’Orléans fait reconstruire en 1876 le château de Chantilly sur ses anciennes fondations. A sa mort en 1887, le duc d’Aumale lègue l’intégralité du domaine de Chantilly à l’Institut de France, en créant préalablement la fondation des princes de Condé en 1886.

Vue d'un appartement privé à l'intérieur du château de Chantilly
Vue d’un appartement privé à l’intérieur du château de Chantilly

Les bâtiments qui composent le domaine de Chantilly

Outre le château, le domaine de Chantilly est composé de plusieurs bâtiments. La partie la plus ancienne du domaine est constituée du petit château du Connétable de Montmorency, construit en 1551.

  • Le petit château de Chantilly est constitué de grands appartements comportant une antichambre, la salle des gardes, ainsi que les appartements des princes de Condé. Le bâtiment abrite aussi une galerie et un salon de musique. Les appartements privés du duc d’Aumale sont situés au rez-de chaussé.
  • Le château d’Enghien est un bâtiment tout en longueur, adossé à la forêt et construit en 1769. Destiné à loger les invités des Princes, le château d’Enghien est constitué de 4 logements distincts possédant chacun leur propre entrée, et de nos jours, il abrite le logement de la conservatrice du Musée Condé.
  • Le jeu de Paume : ce bâtiment, construit en 1756, est un édifice spécialement créé pour ce jeu. Il est composé d’une salle de jeux et d’un vestiaire baptisé « dépouille ». Transformé au 19è siècle en salle d’exposition, le jeu de Paume accueille aujourd’hui une maquette représentant le château de Chantilly et son parc.
  • La Maison de Sylvie : construite au fond du parc par Henri 1er de Montmorency, la Maison de Sylvie est un bâtiment édifié en 1604 et non accessible aux visiteurs du château de Chantilly.

Les jardins du château

Le parc du château de Chantilly est un écrin de verdure qui s’étend sur près de 115 hectares. Il est composé de plusieurs jardins créés à différentes époques : le jardin à la française créé par André Le Nôtre, le jardin anglo-chinois et le jardin anglais.

  • Le jardin à la française : agrémenté de bassins, de jets d’eaux, de fontaines et de statuts, c’est aussi le jardin préféré de son créateur André Le Nôtre, jardinier de Versailles. Chantilly se démarque aussi des autres grands jardins français avec ses exceptionnelles étendues d’eaux intégralement restaurées en 2009 et dont les jets peuvent atteindre jusqu’à 5 mètres de haut. Le grand canal mesure 2.5 kilomètres de long, soit 600 mètres de plus que celui réalisé pour le château de Versailles.
  • Le jardin anglo-chinois : dessiné en 1773, le jardin anglo-chinois abrite le hameau composé de 7 maisonnettes (5 aujourd’hui) ayant inspiré le hameau de Marie-Antoinette au Petit Trianon du château de Versailles. A l’époque, le jardin anglo-chinois est un lieu de rassemblement après la chasse pour se restaurer et se divertir. Un verger composé d’arbres fruitiers et une vigne agrémentaient le jardin, ainsi que des petits potagers autour des maisons du hameau.
  • Le jardin anglais : situé entre le château et les grandes écuries, le jardin anglais du domaine de Chantilly a été dessiné en 1817. Il est composé de multiples petites îles où l’on trouve des cygnes et des oiseaux aquatiques. Le jardin anglais accueille aussi le temple de Venus, une structure d’inspiration gréco-romaine située au bord d’une romantique pièce d’eau.

Le parc du château de Chantilly propose différentes activités pour se balader ou se divertir en famille. Des jeux de pistes géants, des jeux d’enquêtes historiques, une application mobile ou encore la location de voiturettes permettent de visiter le parc de manière insolite. Le parc du château de Chantilly se visite aussi à vélo, en petit train, en pédalo et même en bateau électrique !

Vue intérieure du château de Chantilly
Vue intérieure du château de Chantilly

Les grandes écuries de Chantilly

Construite par l’architecte Jean Aubert pour Louis-Henri de Bourbon, les grandes écuries de Chantilly sont un chef-d’œuvre architectural du 18è siècle. Bâties entre 1719 et 1735, ce sont les plus grandes écuries princières d’Europe et elles accueillent le musée du cheval. Véritables écuries de spectacle, le bâtiment de 180 mètres de long héberge en permanence une compagnie équestre, chargée de créer des animations autour du cheval. De magnifiques décors sculptés ornent les façades du bâtiment et jusqu’à 240 chevaux et 500 chiens de chasse y étaient autrefois accueillis. De nos jours, des spectacles équestres et autres démonstrations de dressage s’y déroulent sous l’immense dôme haut de 28 mètres. En 2013, les écuries du château de Chantilly ont été rénovées.

Le musée du cheval du château de Chantilly

Crée en 1982 par Yves Bienaimé, ancien propriétaire du centre équestre, le musée du cheval de Chantilly affiche une collection d’œuvres d’arts et d’équipements équestres exposés dans 15 salles. Différentes thématiques permettent de découvrir l’évolution du cheval à travers de multiples civilisations. Destiné à tout public, le musée du cheval offre aux visiteurs une expérience à la fois ludique et pédagogique, notamment par le biais de supports interactifs. De nombreux équipements équestres, comme des étriers, des selles et des mors témoignent de la diversité des pratiques du cheval à travers le monde.

Démonstration de dressage à proximité du Musée du Cheval de Chantilly
Démonstration de dressage à proximité du Musée du Cheval de Chantilly

Le musée Condé

Le musée Condé regroupe à la fois le château et l’ensemble des collections léguées par Henri d’Orléans, duc d’Aumale. Des salles aménagées en musée et les anciens appartements accueillent des collections de peintures anciennes parmi les plus importantes de France. On y trouve des œuvres réalisées par de célèbres peintres comme Botticelli, Watteau, Eugène Delacroix ou encore Nicolas Poussin, rivalisant ainsi avec de grandes œuvres exposées au Musée du Louvre à Paris. Le musée Condé abrite aussi 2500 dessins et une bibliothèque comportant près de 1500 manuscrits, dont 200 sont « enluminés », c’est à dire ornés d’une décoration exécutée à la main. Le plus célèbre d’entre eux étant « les très riches heures » du Duc de Berry. Des portraits miniatures, ainsi que des photographies anciennes et des sculptures complètent la collection du musée Condé. Ouvert depuis 1898, le musée Condé n’a quasiment pas changé depuis son ouverture, suite à la volonté du Duc d’Aumale de ne pas prêter les collections et de ne pas réaménager les salles d’expositions.

Situé à 40 kilomètres de la capitale, le château de Chantilly est ouvert de fin mars à mi-octobre et accessible en voiture via l’autoroute A1 sortie « Chantilly ». Trois lieux de restaurations vous accueillent, dont le restaurant « la capitainerie » situé au cœur du château, sous les voûtes des anciennes cuisines. Toutes les informations concernant les visites, les expositions ainsi que les tarifs sont consultables sur le site www.chateaudechantilly.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

INSTAGRAM

SPONSOR

spot_img

LATEST

A la découverte des Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire

Les Chantiers de l'Atlantique représentent le chantier naval situé à Saint-Nazaire, en pays de Loire. Héritier de plusieurs chantiers navals qui se sont succédé...

Tout savoir sur le sanctuaire de Notre-Dame de Lourdes et ses pèlerinages

Le sanctuaire Notre-Dame de Lourdes est un haut lieu de pèlerinage situé dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Occitanie. Célèbre pour ses guérisons...

Tout savoir sur le macaron, le petit gâteau français tout en couleur

Le macaron est un petit gâteau français à la délicieuse histoire. Beaucoup pensent qu'il est originaire d'Italie, mais ce sont les Français qui l'ont...

A la découverte d’Etretat et de ses falaises

Etretat est une commune française située en Normandie et célèbre pour ses falaises de craie blanche s'élevant jusqu'à 80 mètres. Station balnéaire depuis le...

Le Parc Astérix, le village gaulois au nord de Paris

Astérix, Obélix et tous leurs amis vous donne rendez-vous dans leur village situé à Plailly, au nord de Paris. Le Parc Astérix, dont le...