La route du Rhum, célèbre course transatlantique au départ de Saint-Malo

La route du Rhum est une course à la voile en solitaire créée en 1978 par Michel Etevenon, sur une idée de Bernard Hass et Florent de Kersauson. Au départ de Saint-Malo et à destination de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, la route du Rhum est organisée tous les 4 ans, fin octobre, début novembre. Le record de la traversée est à ce jour détenu par le skipper Francis Joyon, vainqueur en 2018 de la 11ème édition en 7 jours, 14 heures et 21 minutes. Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’histoire de la route du Rhum, à ses skippers emblématiques, tout en nous arrêtant sur les différentes classes de bateaux qui participent à cet évènement nautique diffusé dans le monde entier.

L’histoire de la route du Rhum

En 1975, Bernard Hass, à l’époque secrétaire générale du syndicat des producteurs de sucre du Rhum des Antilles, est à la recherche d’une idée pour promouvoir la filière du rhum en difficulté. Au cours d’un déjeuner avec son ami Florent de Kersauson (frère du célèbre navigateur Olivier de Kersauson), ce dernier lui suggère d’organiser une course à la voile transatlantique, à destination des Antilles. Convaincus par l’idée, les deux hommes se rapprochent alors d’Eric Tabarly, célèbre navigateur de Pen Duick, ainsi que de Michel Etevenon, qui à l’époque, s’occupe de l’Olympia et aussi du budget Kriter, alors sponsor d’Olivier de Kersauson. Parallèlement, les producteurs de sucres de Guadeloupe sont enthousiasmés par le projet, mais le choix du lieu de départ fait débat. Les producteurs de rhum préfèrent Bordeaux pour son port emblématique lié aux importations de sucres et de rhum, contrairement à Florent de Kersauson qui préfère la ville de Saint-Malo et qui s’efforce de rassembler, durant 3 ans, les autorisations nécessaires au lancement d’une première édition de 1978. En ce qui concerne la taille des bateaux, là aussi deux courants s’opposent : les anglais souhaitent limiter la taille des embarcations à 17,6 mètres alors que Michel Etevenon souhaite créer une grande course française, sans limitation de taille concernant les bateaux. En mai 1978, Michel Etevenon présente officiellement le parcours de la route du Rhum, première transatlantique française en solitaire qui relie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre. Finalement, l’épreuve est ouverte à tous les navires monocoques et multicoques, sans limite de taille. En mars 1978, la société Promovoile, en charge de l’organisation de la première édition de la route du Rhum est créée par Michel Etevenon et quelques associés. Finalement, Florent de Kersauson sera promu secrétaire général de la course en 1978. Ainsi, 38 marins professionnels et amateurs participeront à cette première édition.

Chaque édition de la route du Rhum rassemble près de 2 millions de spectateurs à Saint-Malo !

La route du Rhum : présentation de la course

La route du Rhum est une course transatlantique qui relie le port de Saint-Malo, situé dans le département d’Ille-et-Vilaine, en Bretagne, au port de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Depuis 44 ans, la route du Rhum relie sur une même ligne de départ le plus grand plateau de la voile océanique. En effet, à chaque édition le départ s’effectue à Cancale, face à la pointe du Grouin, ce qui permet aux spectateurs de profiter du départ de cette course mythique longue de 3542 miles où une marque de parcours devant le cap Fréhel est à laisser à tribord par les voiliers. De même, les coureurs doivent, à leur arrivée en Guadeloupe, effectuer le tour de l’île afin de laisser cette dernière à bâbord, avant de franchir la ligne d’arrivée. Ainsi, tous les 4 ans, professionnels et amateurs de voile se retrouvent pour participer à cette course légendaire et en solitaire à destination de la Guadeloupe. Au fil des éditions, la route du Rhum est devenue une véritable fête populaire qui rassemble des milliers de spectateurs au sein des villages d’animations du départ et de l’arrivée (village de Saint-Malo et village de Pointe-à-Pitre). Quelques jours avant le départ, passionnés, amateurs de voile, ou tout simplement curieux viennent admirer les navigateurs et leurs bateaux hors norme qui mouillent dans le bassin du port de Saint-Malo.

Les plus grands skippers de la route du Rhum

Depuis 1978, de nombreux skippers ont participé à la route du Rhum. Mike Birch, décédé il y a quelques jours, a été le premier navigateur à remporter cette course transatlantique en effectuant la traversée en 23 jours, 6 heures et 59 minutes à bord de Olympus photo. Cette première édition est aussi marquée par la disparition du navigateur Alain Colas à bord de son trimaran « Manureva ». De même, Eric Tabarly, qui avait initialement participé au projet de la route du Rhum sera le grand absent de cette première édition, faute de financement. Les 11 vainqueurs de la route du Rhum sont :

  • 1978 : Mike Birch, sur Olympus photo, en 23 jours, 6 heures et 59 minutes.
  • 1982 : Marc Pajot, sur ELF Aquitaine, en 18 jours, 1 heure et 38 minutes.
  • 1986 : Philippe Poupon, sur Fleury Michon, en 14 jours, 15 heures et 57 minutes.
  • 1990 : Florence Arthaud, première femme à remporter la route du Rhum à bord de Pierre 1er, en 14 jours, 10 heures et 8 minutes.
  • 1994 : Laurent Bourgnon, sur Primagaz, en 14 jours, 6 heures et 28 minutes.
  • 1998 : Laurent Bourgnon, sur Primagaz, en 12 jours, 8 heures et 41 minutes.
  • 2002 : Michel Desjoyaux, sur Géant, en 13 jours, 7 heures et 53 minutes.
  • 2006 : Lionel Lemonchois, sur Gitana 11, en 7 jours, 17 heures et 19 minutes.
  • 2010 : Franck Cammas, sur Groupama 3, en 9 jours, 3 heures et 14 minutes.
  • 2014 : Loïck Peyron, sur Banque Populaire 7, en 7 jours, 15 heures et 8 minutes.
  • 2018 : Francis Joyon, sur IDEC Sport, en 7 jours, 14 heures et 21 minutes.

A ce jour, Francis Joyon détient le record de cette traversée transatlantique en termes de timing. Laurent Bourgnon, décédé en 2015, est quant à lui le seul skipper a avoir gagné la route du Rhum à deux reprises. Florence Arthaud est aussi la seule femme à avoir remporté la route du Rhum, devant Hélène Mac Arthur qui a fini seconde lors de l’édition de 2002.

En 2018, la dernière édition de la route du Rhum a été remportée par le skipper Françis Joyon

Les différentes classes de bateaux sur la route du Rhum

La route du Rhum accueille 6 classes de bateaux, réparties en 4 classes professionnelles et 2 classes d’amateurs. Tous les bateaux à partir de 39 pieds (soit 11,88 mètres) peuvent participer à cette course transatlantique. Les classes professionnelles sont réparties de la façon suivante :

  • Les Imoca : la classe des Imoca réunie les bateaux de plus de 60 pieds (18.28 mètres) de long. Sur cette douzième édition 2022, 37 Imoca s’aligneront sur la ligne de départ le 6 novembre prochain, soit 15 bateaux de plus qu’en 2018. Les Imoca sont généralement considérés comme des machines d’expérimentation.
  • Ocean fifty : la classe des Ocean fifty rassemble les multicoques de 50 pieds (15 mètres) depuis 2021, anciennement connue sous l’appellation « classe multi 50 ». La classe Ocean fifty est généralement composée de prototypes qui permettent aux architectes et aux ingénieurs de s’exprimer. En 2022, 8 skippers sont engagés sur cette classe.
  • Class 40 : avec 55 skippers engagés pour l’édition 2022, la Class 40 est la classe la plus représentée sur la route du Rhum. Elle rassemble les monocoques de 40 pieds (12.18 mètres) et permet aux amateurs expérimentés de se mesurer aux skippers professionnels. La Class 40 permet aussi à de nombreux skippers de participer à de grands événements nautiques comme la route du Rhum ou encore le Vendée Globe, mais avec des budgets raisonnables.
  • Ultim 32/23 : cette catégorie de bateaux réunissant les trimarans mesurant 32 mètres de long par 23 mètres de large permet de réaliser des records et des défis extrêmes. En 2022, 8 Ultim 32/23 prendront le départ de la route du Rhum. Les plus célèbres Ultim 32/23 étant Banque Populaire et Sodebo.

Les 2 classes d’amateurs sont les suivantes :

  • Rhum mono : la classe Rhum mono réunit les monocoques d’une longueur supérieure ou égale à 39 pieds (11.88 mètres) et ne pouvant entrer dans aucune autre classe. Cette classe intègre aussi bien des bateaux historiques que des prototypes. En 2022, 16 skippers s’engageront sur la classe Rhum mono.
  • Rhum multi : cette catégorie rassemble tous les bateaux à deux ou trois coques, d’une longueur inférieure ou égale à 64 pieds (19,50 mètres) et ne pouvant entrer dans aucune autre classe. En 2022, 14 skippers prendront le départ à bord de bateaux classés dans cette catégorie. A noter que Philippe Poupon, vainqueur de la route du Rhum en 1986, participera à cette 12 ème édition à bord de Flo (anciennement Pierre 1er) l’ancien bateau de Florence Arthaud avec lequel elle a remporté la route du Rhum de 1990. De même, les bateaux « A’ Cappela » et « Happy », tous deux « sisterships » (copies) du bateau de Mike Birch, vainqueur de la première édition en 1978, participeront à la douzième édition de la route du Rhum.

Pour cette édition 2022, le village de la route du Rhum de Saint-Malo s’étend sur 70 000 m² et il accueillera durant 13 jours près de 2 millions de visiteurs ! Dès le samedi 5 novembre, veille du départ, les 138 bateaux quitteront un par un le bassin du port de Saint-Malo. Le départ sera donné dimanche 6 novembre, à 13h02, face à la pointe du Grouin.

Liste des 138 skippers, photos des bateaux, plan du village… toutes les informations sont consultables sur le site internet dédié à la route du Rhum www.routedurhum.com.

La Class 40 est la catégorie de bateaux la plus représentée sur la route du Rhum

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

INSTAGRAM

SPONSOR

spot_img

LATEST

Tout savoir sur le Viaduc de Millau, le plus haut pont du monde

Le viaduc de Millau est un célèbre pont à haubans situé dans le département de l'Aveyron, en région Occitanie. Franchissant la vallée du Tarn,...

A la découverte d’Etretat et de ses falaises

Etretat est une commune française située en Normandie et célèbre pour ses falaises de craie blanche s'élevant jusqu'à 80 mètres. Station balnéaire depuis le...

Disneyland Paris, le parc d’attraction préféré des français

Premier parc d'attraction d'Europe avec 15 millions de visiteurs par an, Disneyland Paris est aussi le parc à thème préféré des Français, devant le...

Le château de Versailles, plus grand château du monde

Le château de Versailles est un véritable symbole de la grandeur française. Ce magnifique palais situé à proximité de Paris, a été la demeure...

Mireille Mathieu, une voix française qui résonne à travers le monde

Née le 22 juillet 1946 à Avignon, Mireille Mathieu est une chanteuse française populaire dans le monde entier et ce, depuis plus de 50...