Tout savoir sur la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre

Construite à la fin du 19ème siècle, la basilique du Sacré-Cœur est un édifice religieux situé au sommet de la butte Montmartre, dans le 18ème arrondissement de Paris. Connue pour son architecture et ses œuvres d’art époustouflantes, la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre est l’une des destinations touristiques les plus populaires de Paris, comme la Tour Eiffel ou le Musée du Louvre. Déclarée d’utilité publique par l’Assemblée Nationale en 1873, la Basilique du Sacré-Cœur attire près de 10 millions de visiteurs chaque année. Dans cet article, nous allons jeter un coup d’œil à l’histoire de la Basilique du Sacré-Cœur et partir à la découverte de cette architecture en pierre exceptionnelle et des richesses qu’elle abrite.

L’histoire et la construction du Sacré-Cœur de Montmartre

Suite aux événements survenus dans la commune de Paris à la fin du 19ème siècle, la volonté de construire une basilique pour reconstituer la puissance sacrale des pratiques religieuses est envisagée. Le site de Montmartre est retenue pour sa situation géographique et aussi pour sa hauteur culminant à 130 mètres, permettant une vue imprenable sur la ville de Paris. Depuis toujours d’ailleurs, la colline de Montmartre est un lieu de culte, dont le plus célèbre est le culte chrétien après le martyre de l’évêque Saint-Denis au III ème siècle. Les travaux de construction de la Basilique du Sacré-Cœur sont votés en 1872 par l’Assemblée Nationale, qui offre à l’archevêque de Paris, Mgr Guibert, la possibilité de se porter acquéreurs des terrains situés sur la colline de Montmartre, en échange de son affectation à l’exercice publique du culte catholique. En 1873, le comité de l’œuvre du vœu national et l’archevêque de Paris proposent un concours pour choisir l’architecte en charge de la construction. Paul Abadie est retenu pour son projet de construction d’une basilique dans le style romano-byzantin avec dôme, clochetons et campanile. Les travaux de construction démarrent le 16 juin 1875 avec la pose de la première pierre par l’archevêque de Paris, le cardinal Guibert. Il faudra plusieurs mois pour consolider les fondations de la basilique, nécessitant la création de 83 puits d’une profondeur de 33 mètres remplis de pierres et de ciment, afin de combler les galeries souterraines présentes sous l’édifice. Une chapelle provisoire est inaugurée en mars 1876 à proximité du site, les travaux de construction de la crypte débutent en 1878 et ceux de la basilique, en 1881. Il faudra attendre 10 ans pour inaugurer l’intérieur de la nef en 1891. Suite au décès de l’architecte Paul Abadie, de nombreux changements architecturaux sont effectués durant la construction de l’église et son élévation au titre de Basilique mineure sera célébrée en 1919, à la fin de la première guerre mondiale. Les annexes constitués de sacristie, bureaux et dortoirs destinés à accueillir les pèlerins, débutent en 1930. Finalement, il faudra attendre la fin de la seconde guerre mondiale pour voir s’achever l’intégralité des travaux de l’édifice, soit près d’un demi-siècle après la pose de la première pierre.

L'intérieur de la Basilique du Sacré-Cœur et sa superbe mosaïque
L’intérieur de la Basilique du Sacré-Cœur et sa superbe mosaïque

L’architecture extérieure de la Basilique

La Basilique du Sacré-Cœur est construite en forme de croix grecque ornée de quatre coupoles. Sa coupole centrale mesure 16 mètres de diamètre et sa hauteur sous clé de voûte culmine à près de 55 mètres. Le dôme central de la basilique culmine à 83 mètres, faisant de la Basilique du Sacré-Cœur le point le plus élevé de Paris, avant la construction de la Tour Eiffel. Le dôme de l’édifice est surmonté d’un lanterneau formé d’une colonnade et il est accessible par un escalier en colimaçon composé de 237 marches en pierre. Cet escalier permet d’accéder aux deux galeries, une intérieure et une extérieure, tout en offrant une vue panoramique imprenable sur Paris. Contrairement à la plupart des églises ayant une orientation Est-Ouest, la Basilique du Sacré-Cœur est orientée Nord-Sud, afin d’être visible depuis le centre de Paris. Sa construction est réalisée avec la même pierre que celle utilisée pour l’Arc de Triomphe et ses vertus autonettoyantes au contact de la pluie. La façade du Sacré-Cœur de Montmartre présente deux étages :

  • L’étage inférieur est constitué d’un porche et d’un escalier, le tout divisé en 3 arcades. A gauche, une statue de Saint-Louis brandissant son épée d’une main et la couronne de Jésus-Christ de l’autre. A droite, une statue de Jeanne d’Arc.
  • L’étage supérieur est percé de 3 baies couronnées par un fronton avec au sommet, une statue du Christ.

Le campanile est l’immense monument sous forme de tour carrée situé derrière la Basilique. Cet édifice sert de clocher et accueille la plus grosse cloche de France aux dimensions spectaculaires. Baptisée « la Savoyarde », cette cloche a été fondue à Annecy en 1895 par la fonderie des frères Paccard.

L’architecture intérieure du Sacré-Cœur

A l’intérieur de la basilique, on trouve principalement des chapelles :

  • La chapelle Saint-Michel.
  • La chapelle Saint-Louis.
  • La tribune du commerce et de l’industrie.
  • La chapelle de la bienheureuse Marguerite-Marie.
  • Les 7 chapelles absidiales (la chapelle de Saint-François d’Assise, la chapelle de Saint-Jean-Baptiste, la chapelle Saint-Joseph, la chapelle de la vierge Marie, la chapelle des Saints Luc, Côme et Damien, la chapelle d’Ignace de Loyola et la chapelle Saint-Ursule).
  • La chapelle de Saint-Vincent-de-Paul.
  • La tribune de l’agriculture.
  • La chapelle des reines de France.
  • La chapelle de Notre-Dame de la Mer.

Le cul-de-four de l’abside du cœur est décoré d’une mosaïque, la plus grande de France et réalisée en émaux de Briare. Elle représente le Sacré-Cœur, une dévotion au cœur de Jésus-Christ.

Le Campanile abrite la Savoyarde, la plus grosse cloche de France
Le Campanile abrite la Savoyarde, la plus grosse cloche de France

Le mobilier de la Basilique de Montmartre

Des statues de Saint-Michel, Jeanne d’Arc et Léon Fagel surmontent l’autel de la chapelle Saint-Michel. La couronne d’épis et les mosaïques de Saint-Louis sont visibles à l’intérieur de la chapelle Saint-Louis. Un luxueux autel de bronze est visible dans la chapelle de la bienheureuse Marguerite-Marie. Les deux tribunes de la Basilique du Sacré-Cœur comportent chacune une verrière. La chapelle des reines de France, en hommage au diocèse de Poitiers, est ornée d’un autel en marbre de Carrare. Les grandes orgues de la basilique datent de 1898 et se composent de 70 jeux, répartis sur 4 claviers de 61 touches et un pédalier de 32 marches. Le mobilier du Sacré-Cœur de Montmartre est principalement constitué de statues d’anges, d’animaux ou de saints, ainsi que des symboles, des vitraux, et des écritures en latin gravées sous forme de rubans dans la pierre de l’édifice.

La Basilique du Sacré-Cœur en chiffres

  • Il faut monter 222 marches pour rejoindre la Basilique depuis le Square Louise-Michel situé en contre-bas. Le funiculaire de Montmartre permet d’accéder à l’édifice en 1 minute 30.
  • La Savoyarde, l’énorme cloche située dans le Campanile, pèse 19 tonnes et mesure 3 mètres de diamètre. 28 chevaux furent nécessaires pour livrer la cloche d’Annecy à Paris.
  • L’immense dôme culmine à 83 mètres de hauteur et la coupole à 55 mètres.
  • Financé par des dons, la construction de la basilique a nécessité la participation de plus de 10 millions de français.
  • La mosaïque décorant la voûte du cœur de la basilique s’étend sur 475 mètres carrée.
  • Chaque année, 10 millions de touristes visitent le Sacré-Cœur de Montmartre, soit 27000 personnes par jour ou encore 1000 personnes par heure.

La Basilique du Sacré-Cœur est ouverte tous les jours de l’année, de 6h à 22h30. L’entrée est gratuite, sauf pour le dôme et la crypte. Toutes les informations sont disponibles sur le site www.sacre-coeur-montmartre.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

INSTAGRAM

SPONSOR

spot_img

LATEST

Tout savoir sur Jean Dujardin, l’acteur français star à Hollywood

Jean Dujardin est un acteur de cinéma français né le 19 juin 1972 à Rueil-Malmaison, dans le département des Hauts-de-Seine. Révélé au grand public...

Miss France : tout savoir sur le célèbre concours de beauté

Depuis sa création en 1920, le concours de beauté annuel est un événement majeur dans le paysage culturel français. Organisé chaque année, ce concours...

A la découverte de Saint-Emilion : histoire, ballades et grands crus

Saint-Emilion est une ville médiévale située au cœur de la région viticole de Bordeaux, en Dordogne. La ville est célèbre pour ses vins considérés...

Tout savoir sur le château des ducs de Bretagne de Nantes

Le château des ducs de Bretagne est un château fort de style gothique renaissance situé au cœur du quartier médiéval de Nantes, dans le...

Tout savoir sur Cheverny, le château de la Loire ayant inspiré Moulinsart

Le château de Cheverny est un château de la Loire situé dans le département du Loir-et-Cher, en région Sologne. Classé monument historique depuis 2010,...