Le Palais des Papes d’Avignon, la plus grande forteresse gothique

Le Palais des Papes d’Avignon est une célèbre forteresse d’inspiration gothique, située dans le département du Vaucluse, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. A la fois forteresse et palais, le Palais des Papes est le symbole du rayonnement de l’église sur l’Occident chrétien durant le 14é siècle. Créé à la demande du Pape Benoit XII et de son successeur Clément VI, le Palais des Papes reste à ce jour la plus grande forteresse gothique du monde en terme de superficie avec ses 15000 m². Construit sur un rocher, à proximité de la cathédrale Notre-Dame des Doms et classé aux monuments historiques depuis 1840, le Palais des Papes d’Avignon attire chaque année près de 700 000 visiteurs. Le monument est aussi inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1995. Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’histoire du Palais des Papes, aux éléments d’architecture gothique qui le constituent, tout en nous attardant sur les principaux papes ayant contribué à ses multiples agrandissements.

L’histoire du Palais des Papes d’Avignon

Le Palais des Papes d’Avignon regroupe le palais « vieux » de Benoit XII et le palais « neuf » de Clément VI. Le Palais des Papes est aussi le plus grand édifice gothique du monde. En 1309, le pape Clément V arrive à Avignon et s’installe au couvent dominicain des frères prêcheurs. Sous son pontificat, Avignon devient la résidence officielle du Sacré Collège des cardinaux, sous la houlette du roi de France Philippe le Bel. Cependant, le Pape Clément V préfère résider à Carpentras ou à Monteux. A sa mort, et suite à une élection difficile, Jacques Duez fraîchement élu pape de transition, souhaite installer la papauté à Avignon, ville où il fut évêque. Couronné le 5 septembre 1316, il prend le nom de Jean XXII et s’installe dans le palais épiscopal qu’il avait occupé jadis, situé sur l’emplacement de l’actuel Palais des Papes. Le logement du pape se trouve dans l’aile ouest, et le côté nord accueille l’église paroissiale Saint-Etienne. Le 4 décembre 1334, le pape Jean XXII décède et Jacques Fournier, cardinal blanc, lui succède en choisissant le nom de Benoit XII. Très vite, Benoit XII décide d’agrandir le palais épiscopal transformé par son prédécesseur. Le rocher des Doms, qui domine la ville d’Avignon, est retenu pour construire l’extension du palais afin de donner de l’ampleur à cette construction désormais visible du sommet des Alpilles. Cependant, le pape Benoit XII souhaite remettre de l’ordre dans l’église et aussi ramener le Saint-Siège à Rome. Mais la révolte de la cité de Bologne en 1335 couplée aux protestations des cardinaux enterre tout projet de retour à Rome, et confirme le choix d’Avignon. En 1335, l’architecte Pierre Peysson est en charge des travaux du nouveau Palais des Papes. Les travaux des appartements pontificaux débutent en mars 1337 et dès novembre, ce sont ceux de la grande aile et de l’aile du midi. La tour des Latrines est achevée en juillet 1338 ainsi que la petite tour Benoit XII. La décoration des appartements pontificaux est confiée aux peintres Hugo et Jean Dalban, la construction du cloître, quant à elle, débute en décembre 1338. L’aile des familiers et la tour de la campane débutent en août 1339 et décembre 1339 marque la fin des grands travaux du palais pontifical. Les fresques du porche de Notre-Dame-des-Doms sont confiées en 1341 à Simone Martini, un peintre italien.

Le Palais des Papes d’Avignon et la cathédrale Notre-Dame-des-Doms

Le Palais neuf de Clément VI

Le Cardinal Pierre Roger, sous le nom de Clément VI, succède à Benoit XII le 7 mai 1342. Estimant le palais édifié par son prédécesseur ‘insuffisant », Clément VI désigne Jean du Louvres pour édifier un nouvel édifice dont le chantier démarre dès l’été 1342. Le Pape s’installe alors dans l’ancienne salle d’audience de Jean XXII, qui deviendra par la suite la cour d’honneur. Deux nouvelles tours sont construites, la tour des cuisines et la tour de la garde-robe, tandis que les travaux du nouveau palais s’accélèrent. La superficie du Palais des Papes atteint alors 6400 m² en 1351 et son architecture gothique est saluée dans le monde entier. La décoration des murs et la réalisation des fresques du nouveau Palais des Papes sont confiées à Matteo Giovanetti, peintre-décorateur élève de Simone Martini. En 1344, ce dernier débute les travaux de décoration de la chapelle Saint-Martial et l’ensemble de ses travaux au sein du palais s’échelonneront jusqu’en 1347. En 1348, le pape Clément VI achète la ville d’Avignon pour 80 000 florins à la reine Jeanne, qui devient alors propriété pontificale, indépendante de la région de Provence.

Le Palais des Papes après Clément VI

Le pape Clément VI décède en 1352, mais les réserves financières du palais étant au plus bas obligent ses successeurs à se contenter de simples travaux de rénovation où d’entretien. Cette même année, de nouvelles fresques réalisées par Matteo Giovanetti font leur apparition dans la grande salle de l’audience. Il faut attendre 1362 et la nomination du pape Urbain V pour relancer de coûteux travaux d’extensions des jardins pontificaux. Urbain V fait aussi construire la Roma, une longue galerie décorée par Matteo Giovanetti, perpendiculaire à la tour des anges qui, achevée en 1363, marque la fin des travaux du Palais « neuf ». Cette galerie n’existe plus de nos jours, car elle a été rasée par le Génie Militaire en 1837. Avec ses 15 000 m² de planchers, le palais des Papes d’Avignon reste à ce jour le plus grand ensemble gothique du monde. Il est composé de plusieurs éléments d’architecture parmi lesquels on trouve des cours, des chapelles, des tours, ainsi que de nombreuses salles. Sa façade ouest est composée d’une suite d’arcs située à 15 mètres au-dessus du sol. Les deux tourelles de la façade reposent sur deux piles et le Palais des Papes d’Avignon disposent de 12 tours.

La cour d’honneur du Palais des Papes durant le festival d’Avignon

Les 12 tours du Palais des Papes d’Avignon

  • La tour de Trouillas : c’est un donjon situé à l’angle nord du palais et qui possède un toit terrasse.
  • La tour des Latrines : située au sud, la tour des Latrines possède deux étages et servait de glacière. A son sommet, cette tour abritait le logement du capitaine du palais.
  • La tour des cuisines : accolée à la tour des Latrines, cette tour abritait les anciennes cuisines du palais.
  • La tour Saint-Jean : située sur la façade est, elle abrite la chapelle Saint-Martial réservée aux papes.
  • La tour de l’étude : c’était la tour la plus proche de la Roma, l’ancienne galerie aujourd’hui détruite.
  • La tour des anges : c’est l’une des tours les mieux conservée du palais. Elle abritait la chambre du pape Benoit XII.
  • La tour du jardin : détachée du château, cette tour se trouve à l’est du palais.
  • La tour de la garde-robe : accolée au sud de la tour de la cour des anges, cette tour a été construite sous Clément VI.
  • La tour Saint-Laurent : cette tour a été ajoutée sous le pontificat du pape Innocent VI.
  • La tour de la Gâche : elle servait à prévenir la population des couvre-feux et des incendies.
  • La tour de la Campane : son rôle était de protéger la face nord du palais.
  • La tour des grands dignitaires : cette tour était située dans le prolongement de l’aile des grands dignitaires.

Les principales salles du Palais des Papes d’Avignon

  • La salle des gardes : située dans l’aile des grands dignitaires, la salle des gardes mesure 17×10 mètres.
  • La chambre du trésorier : située au-dessus de la salle des gardes, sa surface est de 170 m².
  • Le Cubiculaire : avec ses 230 m², le Cubiculaire apparaît comme l’une des plus belles pièces du Palais des Papes d’Avignon.
  • La salle du Conclave : située dans l’aile du Conclave, cette salle de 72 m² servait autrefois d’appartement des hôtes.
  • Le grand Tinel : cette salle aux dimensions impressionnantes (480 m²) était principalement utilisée pour les conclaves et les grands festins.
  • La paneterie : située au-dessous de la salle du Conclave, la paneterie servait de salle pour préparer jusqu’à 300 repas par jour.
  • Le grand cellier : situé sous la paneterie, le grand cellier est une cave creusée dans le rocher.
  • La salle de la grande audience : cette immense salle (52 mètres de long, 16,80 mètres de large et 11 mètres sous plafond) servait de tribunal des causes apostoliques dont les jugements étaient sans appel. La salle de la grande audience était accessible via la galerie du Conclave et la galerie du cloître.
  • Le Studium de Clément VI : appelé aussi chambre du cerf, cette pièce est la plus célèbre salle du Palais des Papes grâce à sa décoration exceptionnelle.
Les fresques de la chapelle Saint-Martial réalisées par Matteo Giovanetti

Les chapelles du Palais des Papes d’Avignon

Le Palais des Papes dispose de 3 chapelles :

  • La chapelle Saint-Martial : située au second étage de la tour Saint-Jean, la chapelle Saint-Martial est reconnaissable notamment grâce à ses fresques réalisées par Matteo Giovanetti.
  • La chapelle Saint-Jean : située au-dessous de la chapelle Saint-Martial, la chapelle Saint-Jean est accessible depuis le cloître et ses fresques retracent l’histoire de Saint Jean-Baptiste et de Saint Jean l’évangéliste.
  • La grande chapelle : dédiée aux apôtres Pierre et Paul, la grande chapelle a été construite sous le pontificat de Clément VI. Long de 52 mètres et large de 15 mètres, la hauteur du plafond de la grande chapelle culmine à 20 mètres au-dessus du sol. Accessible via un monumental escalier d’honneur, son portail et son parvis son situés au niveau de la cour d’honneur du Palais des Papes.

Les cours et les jardins du Palais des Papes d’Avignon

Dès 1342, Clément VI fait raser les maisons et les bâtiments situés à côté du palais « vieux » qui délimitaient la place des Cancels. C’est sur cet emplacement que fut établi la cour d’honneur du Palais des Papes, cour qui accueille aujourd’hui les représentations majeures du Festival d’Avignon. D’une surface de 1800 m², la cour d’honneur est entourée au sud et à l’ouest par le palais « neuf », et au nord et à l’est par le palais « vieux ». Un puits d’une profondeur de 29 mètres est placé au centre de la cour d’honneur et autrefois, 3 portes permettaient l’accès au palais. La cour du cloître, quant à elle, est délimitée par quatre autres bâtiments. Elle est entourée par l’aile du Consistoire à l’est, l’aile des hôtes au sud, l’aile des familiers à l’ouest et la chapelle de Benoit XII au nord. Les  jardins pontificaux s’étendent sur une surface de près de deux hectares et comprennent le verger Urbain V (1000 m²), le jardin du Palais (1250 m²) et le jardin privé du pape (660 m²) accessible uniquement via les appartements.

Les papes ayant été sacrés au palais d’Avignon

Au total, 6 conclaves (lieux où sont rassemblés des cardinaux pour élire le pape) se sont déroulés dans le Palais d’Avignon entre 1335 et 1394.

  • Benoit XII (1335-1342) : de son vrai nom Jacques Fournier, cet ancien cardinal blanc succède à Jean XXII en 1335 jusqu’à son décès en 1342.
  • Clément VI (1342-1352) : succédant à Benoit XII, Clément VI, de son vrai nom, Pierre Roger, a été pape durant 10 ans.
  • Innocent VI (1352-1362) : né Etienne Aubert, cet ancien évêque de Clermont fut le 199è pape de l’église catholique.
  • Urbain V (1362-1370) : né Guillaume Grimoard, Urbain V est le 6è pape d’Avignon.
  • Grégoire XI (1370-1378) : le pontificat de Grégoire XI sera surtout marqué par le retour à Rome.
  • Benoit XIII (1394-1423) : Benoit XIII est le dernier pape sacré à Avignon.

La ville d’Avignon est aussi la ville de cœur de la célèbre chanteuse Mireille Mathieu. Horaires, accessibilités, informations pratiques, billetterie en ligne… nous vous invitons à consulter le site www.palais-des-papes.com afin d’organiser votre visite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

INSTAGRAM

SPONSOR

spot_img

LATEST

Tout savoir sur le Viaduc de Millau, le plus haut pont du monde

Le viaduc de Millau est un célèbre pont à haubans situé dans le département de l'Aveyron, en région Occitanie. Franchissant la vallée du Tarn,...

Le Centre Pompidou, le musée dédié à l’art moderne et à l’art contemporain

Le Centre Georges Pompidou, communément appelé Centre Pompidou, est un musée d'art moderne et contemporain situé dans le 4e arrondissement de Paris, entre le...

Le Musée du Louvre, plus grand musée de France

Le musée du Louvre est le plus grand musée d'art au monde. Situé à Paris, ce musée abrite les plus emblématiques œuvres d'art de...

Tout savoir sur le Festival de Cannes

Le Festival de Cannes est l'un des festivals de cinéma les plus prestigieux au monde. Créé en 1946 par Philippe Erlanger, Jean Zay et...

Le Mont-Saint-Michel, un site parmi les plus visité de France

Le Mont-Saint-Michel est une commune française située à l'embouchure du Couesnon, près d'Avranches, dans la région de Normandie. Son nom provient de l'îlot rocheux...