Le champagne, la boisson pétillante des fêtes

Quoi de plus festif qu’une coupe de bulles ? S’il est une boisson synonyme de fête et de célébration, c’est bien le champagne. Que ce soit pour fêter la nouvelle année ou une occasion spéciale, ce vin pétillant produit dans la région de Reims est une boisson festive à déguster entre amis ou en famille. Dans cet article, nous allons retracer la longue et riche histoire de cette boisson emblématique, ainsi que les différents types et les marques de champagne disponibles. Nous découvrirons aussi les différents terroirs qui le produisent, les cépages utilisés, la façon dont ce vin pétillant est élaboré, et plus encore. Enfin nous jetterons un coup d’œil à quelques statistiques intéressantes sur la consommation de champagne. À la vôtre !

L’histoire du champagne

Les premières vignes de la région Champagne apparaissent au 7 ème siècle afin de produire du vin de messe pour l’eucharistie. En 660, l’abbaye de Saint-Pierre-aux-Monts multiplie la plantation de vignes dans les domaines qu’elle possède. Un acte est rédigé en 1114, la grande charte champenoise, acte qui confirme les possessions agricoles et vinicoles de l’abbaye, permettant ainsi aux moines de développer la vigne en région champagne. L’appellation vin de champagne apparaît alors sous le règne d’Henri IV et le champagne devient très prisé par les cours royales de France et d’Angleterre. Vieillissant mal en fût, le vin de champagne est mis en bouteille dès 1660 avant la fin de sa première fermentation, et ce, afin d’assurer une meilleure conservation des arômes. Mais la combinaison du sulfitage des barriques et des bouchons de liège rend le vin de champagne naturellement pétillant. En 1670, le moine Dom Pérignon rassemble des raisins de différents crus et cépages afin d’améliorer la qualité du vin de champagne, tout en renforçant les bouteilles avec un verre plus épais afin d’éviter qu’elles n’explosent. Les premières bouteilles sont commercialisées à travers l’hexagone à la fin du 17 ème siècle. Il faudra cependant attendre le 19 ème siècle et les travaux de Louis Pasteur pour améliorer la fermentation du champagne. Le champagne se développe à l’international dès la fin du 18 ème siècle, notamment grâce à des familles bourgeoises propriétaires de vignes. Les maisons de champagnes les plus connues demeurent :

  • La Famille Bollinger : fondé en 1829, cette famille française possède un vignoble qui s’étend sur 178 hectares. Le champagne Bollinger est aussi le champagne préféré de James Bond !
  • La famille Pommery : cette famille a inventé le champagne brut et elle produit 2 millions de bouteilles chaque année.
  • La famille Clicquot : surnommée « la grande dame du champagne » ou encore « la veuve Clicquot », cette famille exportait surtout sa production vers les pays de l’est et vers la Russie.
  • La famille Claude Moët : fondée en 1743, cette maison de champagne appartient désormais au groupe LVMH. Depuis 2011, elle regroupe les 3 marques suivantes : Moët et Chandon, Ruinart et Dom Pérignon.
  • La famille Perrier : fondée en 1887 par Mathilde Emilie Perrier, veuve de Eugène Laurent Perrier, cette maison est renommée « Veuve Laurent Perrier et Compagnie » en 1920. Ses clients sont principalement répartis en Europe.
Vignes champenoises autour d’un village

Les terroirs du champagne

La région du champagne est située dans le nord-est de la France, à 150 km à l’est de Paris. Le vignoble champenois s’étend sur 4 régions :

  • La montagne de Reims,
  • La vallée de la Marne,
  • La côte des blancs,
  • La côte des bar.

Soit une superficie d’environ 31 000 hectares. 635 communes composent l’appellation d’origine contrôlée (AOC) champagne et ces communes sont réparties sur les 5 départements suivants :

  • La Marne,
  • L’Aisne,
  • L’Aube,
  • La Seine-et-Marne,
  • La Haute-Marne.

Le vignoble champenois compte 280 000 parcelles affichant une superficie moyenne de 12 ares. 17 villages bénéficient de l’appellation « grand cru » et 44 villages de l’appellation « premier cru ». Les terroirs sont classés selon 3 catégories :

  • Les terroirs « grand cru » : 17 villages bénéficient de cette prestigieuse appellation AOC.
  • Les terroirs « premier cru » : 44 villages se retrouvent dans cette qualification.
  • Les terroirs « autres crus » : ils regroupent tous les autres villages.

Les différents cépages utilisés pour le champagne

3 cépages sont utilisés pour la fabrication du vin de champagne :

  • Le chardonnay B : c’est un raisin blanc qui permet d’obtenir un vin frais et délicat. Le vin blanc de blanc est exclusivement réalisé à partir de ce cépage.
  • Le pinot noir N : c’est un raisin noir qui donne un jus blanc car sa peau n’a pas le temps de teinter le jus pressé. Le pinot noir permet d’obtenir un champagne charpenté au bouquet fin.
  • Le meunier N ou pinot meunier : issu du pinot noir, ce cépage est un raisin noir à pulpe incolore qui permet d’obtenir des vins plus fruités.

5 autres cépages sont également autorisés dans la fabrication du champagne, mais leur utilisation reste limitée.

  • L’arbane : un vieux cépage de raisin blanc peu cultivé à cause de sa maturité tardive et de son faible rendement.
  • Le petit meslier : là aussi, un vieux cépage peu utilisé à cause de son faible rendement.
  • Le pinot gris vrai : un cépage gris aux arômes complexes fumés ou floraux.
  • Le pinot blanc vrai : variété blanche du pinot noir, ce cépage est présent de manière anecdotique dans la production de champagne.
  • Le gamay : son utilisation doit faire l’objet d’une demande d’autorisation.

Le vin de champagne est réalisé à l’aide de différents cépages issus de différentes années de récoltes. Le champagne millésimé est une cuvée rare et elle ne représente que 5 % de la production champenoise. En effet, un champagne millésimé est un champagne exceptionnel dont la récolte est issue de la même année. Les cuvées prestige sont issues des meilleures parcelles de vignes et vinifiées avec beaucoup de soin. Le prix d’une bouteille de champagne de prestige peut atteindre plusieurs centaines d’euros l’unité. Un Jéroboam Dom Pérignon millésimé 2008 coûte aujourd’hui près de 3000€. A l’opposé, l’assemblage est un art qui impose de marier chaque année des vins de cépages de terroirs et de millésimes différents.

La méthode champenoise

Inventé par le moine Dom Pérignon en 1695, cette méthode exclusivement réservée aux vins produits dans la région de Champagne, permettait de réaliser des vins effervescents. Une première fermentation est réalisée en cuve et transforme le moût en vin. Le vin est ensuite mis en bouteille et un mélange composé de sucre et de levure est ajouté. Cette seconde fermentation que l’on appelle « prise de mousse » créé du CO2, permettant ainsi au vin de champagne de devenir effervescent, tout en s’équilibrant avec les arômes de fruits frais et exotiques qui le composent. Les 5 étapes de la vinifications sont :

  • Le pressurage : il accueille les grappes fraîchement récoltées avant d’être rapidement mis en cuve avant que le raisin ne s’oxyde. Le raisin est pesé et son jus est extrait. 4 tonnes permettent d’extraire 2.5 tonnes de jus que l’on nomme cuvée, le reste part en distillerie.
  • L’assemblage : cette étape se déroule en début d’année et permet, après dégustation, l’ajout de vins de cépages et terroirs de millésimes différents.
  • Le tirage : cette étape se déroule au printemps et permet la mise en bouteille du vin. C’est lors de cette étape que l’on ajoute une liqueur de tirage composée de sucre et de levure permettant l’effervescence.
  • Le remuage et le vieillissement : chaque jour les bouteilles sont tournées d’un quart de tour afin de décoller les lies de la paroi de la bouteille. Le vieillissement est la période ou la bouteille reste en cave au minimum 15 mois, jusqu’à 3 ans pour un champagne millésimé.
  • Le dégorgement : cette étape finale consiste à exclure le dépôt constitué par les lies et à ajouter une liqueur de dosage.

Les différents types de champagnes

  • Le champagne brut : c’est le champagne le plus connu et le plus consommé, composé à partir des cépages traditionnels que forment le chardonnay, le pinot noir et le meunier. Il contient moins de 12 grammes de sucre par litre.
  • Le champagne brut nature : comme son nom l’indique, ce vin de champagne est réalisé sans sucre ajouté, le sucre présent étant le sucre naturel du raisin.
  • Le champagne demi-sec : ce champagne issu des mêmes cépages que le champagne brut contient quant à lui entre 32 et 50 grammes de sucre par litre.
  • Le champagne doux : il contient plus de 50 grammes de sucre par litre.
  • Le champagne rosé : composé de plusieurs cépages noirs, il doit sa couleur à la peau du raisin ayant macéré dans le jus.
  • Le champagne blanc de blanc : ce champagne est exclusivement composé à partir de chardonnay, un cépage blanc.
Coupes de champagne : à consommer avec modération !

Les plus grandes maisons de champagne

Il existe de nombreuses maisons de champagnes et chaque vigneron possède sa propre maison. Cependant, 15 grandes maisons représentent plus de la moitié des ventes et des exportations de bouteilles à travers le monde.

  • Bollinger
  • Canard-Duchêne
  • Cattier
  • Chanoine
  • Charles Heidsieck
  • Gausset
  • Moët et Chandon
  • Ruinart
  • Pommery
  • La Veuve-Clicquot
  • GH Mumm
  • Louis Roederer
  • Piper Heidsieck
  • Lanson
  • Taittinger

Les chiffres du Champagne dans le monde

Les chiffres autour du champagne sont impressionnants : des vignobles comme Nicolas Feuillatte regroupent, par exemple, jusqu’à 84 coopératives, ce qui représente près de 5000 vignerons. Voici quelques chiffres clés :

  • 16200 vignerons se partagent les 360 maisons de champagne.
  • 231 millions de bouteilles ont été récoltées en 2020.
  • La moitié de la production est destinée au marché international.
  • Le chiffre d’affaires autour du champagne s’élève à 4 Milliards d’euros en 2020.
  • Le Royaume-Uni, les Etats-Unis et le Japon sont les plus gros consommateurs de champagne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

INSTAGRAM

SPONSOR

spot_img

LATEST

Le Futuroscope : le parc d’attraction dédié au multimédia

Depuis 1987, le Futuroscope ravit les visiteurs du monde entier avec ses attractions multimédia innovantes. Ce parc à thème, situé à proximité de Poitiers...

Tout savoir sur le Stade de France, le plus grand stade de l’héxagone

Avec sa capacité d'accueil de plus 80 000 personnes, le Stade de France est le plus grand stade français construit sur l'hexagone. Situé à...

La tour Eiffel, 3ème monument le plus visité de France

La Tour Eiffel est un monument parisien emblématique qui attire des millions de touristes chaque année. Inaugurée le 31 mars 1889 pour l'exposition universelle,...

Marion Cotillard, une actrice française star à Hollywood

Marion Cotillard est une actrice française née à Paris en 1975. Célèbre en France et dans le monde entier, Marion Cotillard a débuté sa...

De Trappes à Hollywood : le rêve américain de l’acteur français Omar Sy

Omar Sy est un acteur français né en 1978 à Trappes, dans le département des Yvelines. Connu pour son duo comique créé avec Fred...